Mal de dos, mal du siècle

Voici un petit podcast d’introduction à l’article ci-dessous

[powerpress]

Vous pouvez écouter le podcast en cliquant sur Play,  ou bien le télécharger en cliquant sur télécharger , ou en faisant un clic droit ici  puis « enregistrer sous ».

Il y a tellement à dire sur le sujet, qu’ il fera l’objet de plusieurs articles. Pour aujourd’hui nous resterons dans les généralités.

imageCAZBK6WZ

Il est en effet bien possible que les maux de dos soient liés à notre époque. Comme pour les autres maladies ou symptômes, il n’y a pas de hasard mais des émotions bloquées, qui s’expriment par le corps. En particulier, si vous avez souvent mal au dos, vous allez chez l’ostéopathe et 3 semaines après, rebelote, ça recommence, et ce depuis des années parfois. Dans ma pratique de thérapeute, j’ai pu vérifié que la libération des émotions et un rééquilibrage énergétique, viennent à coup sur à bout des douleurs dorsales

Les maux de dos sont divers, de la simple lombalgie ou dorsalgie, à la sciatique, à la hernie discale, les scolioses, les cyphoses, l’arthrose, ce ne sont pas les pathologies dorsales qui manquent.

Elles sont de toutes façons très gênantes, voir invalidantes et peuvent perturber d’autres fonctions comme la marche, le sommeil, mais aussi les organes desservis par l’influx nerveux de la vertèbre ou des vertèbres touchées…

Le mal de dos à dit

Le dos, la colonne vertébrale, représente le soutien de la vie.

Ainsi si je souffre je peux me dire que je ne me sens probablement pas en sécurité ; parce que je ne peux supporter une lourde charge, je ne peux pas ou plus faire face, je ne me sens pas soutenu.

Voyons ensemble les expressions courantes en lien avec notre dos, elles sont tout à fait révélatrices :

  • J’en ai plein le dos : la charge que je porte est trop lourde, quelqueplein le dos chose me pèse, je n’en peux plus;
  • Je tourne le dos, ou bien on me tourne le dos : Il y a quelque chose qui ne me  convient pas alors  je fuis en tournant le dos, ou bien quelqu’un vous tourne le dos, vous laisse tomber, ne vous supporte plus;
  • J’ai le dos large : j’accepte surement beaucoup plus de choses que je ne peux en supporter,
  • J’ai toujours quelqu’un sur le dos,
  • Je courbe l’échine : j’accepte sans broncher des propos, des tâches, qui ne me conviennent pas, par peur probablement ou par manque d’estime personnel,
  • Recevoir un coup de poignard dans le dos : vous vous sentez trahit,
  • Je m’incline : je cède par respect, ou parce que je ne me sens pas capable de m’affirmer,
  • Je suis au pied du mur : je me sens acculé, sans issue de secours.

Une rigidité du dos correspond à une certaine rigidité mentale, je ne cèderai pas, je m’entête,  au moins sur un sujet.

Une vertèbre déplacée peut indiquer l’envie d’un idéal vers lequel on n’ose pas aller (par peur d’échouer ou par peur des changements), ou bien que l’on est révolté par une situation.

Les bonnes questions à se poser

  • Est-ce que je porte trop de choses ? Est-ce que j’assume trop de choses ?  Y-a-t-il des choses qui ne m’appartiennent pas ? Qu’est-ce qui me pèse ? Est-ce qu’il y a des choses que je peux déléguer ?
  • Y a t-il une situation que je voudrais fuir (mon travail, une rencontre…)?
  • Est-ce que j’ai le sentiment d’être abandonné par quelqu’un ?
  • Devant qui est-ce que je me plie, je me soumets ? et pourquoi ?
  • Est-ce que je me sens soutenu ? Aurais-je besoin d’être soutenu?
  • Est-ce que je me sens surveillé, épié, je manque de liberté ?
  • Est-ce que je me sens trahit ? Par qui ?
  • Y a-t-il un sujet sur lequel je ne cèderai à aucun prix ? Un conflit dans lequel  il est hors de question que j’ai tort.
  • Est-ce  que je désir réaliser un projet mais que je ne passe  pas à l’action parce que j’ai peur ?
  • Est-ce que je me sens le dos au pied du mur ? Y a t-il une situation difficilement supportable que je ne peux pas fuir ?

La bonne attitude

  • Je m’affirme davantage, je respecte mes besoins, mal de dosmes possibilités. Pour ce faire, je dois apprendre à dire  non.
  • J’exprime ce que je ressens plutôt que de retenir, ma colère, ma rancoeur, ma tristesse, ma déception (voir comment faire dans l’article “communication  douce pour exprimer ses émotions« ).
  • Je fais preuve de plus de souplesse.
  • Quand une situation me dérange, j’y fais face, je me fais confiance, plutôt que de fuir à tout prix.

Les phrases magiques

  • La vie me soutient, je suis en sécurité.
  • Je m’exprime simplement et librement.
  • Je suis capable de faire face à ce qui se présente.
  • Je réalise mes rêves.

Les aides physiques

Fleurs de bach : Verveine n°31, pour libérer les tensions en favorisant l’acceptation.

Elm (ormeau) n°11, pour prendre confiance en soi et passer à l’action

Consultation d’un ostéopathe ou d’un rebouteux

Toutes méthodes de relaxation et de centrage : sophrologie, méditation, yoga, massage ( le massage thaïlandais traditionnel que je connais bien agit sur le corps, l’esprit, l’énergie et est souvent efficace s’il est bien appliqué).

 

Le prochain article sur le sujet traitera plus particulièrement des vertèbres cervicales.

Laissez-moi vos commentaires questions et expériences sur le sujet, je serais heureuse de vous répondre !

18 réponses à “Mal de dos, mal du siècle

  1. Bonjour
    Et merci, ton article est intéressant.
    Je fais un petit rappel ici pour dire aussi que bien souvent, les personnes qui souffre tentent pleins de méthodes, se questionnent sur pleins de choses….
    mais oublient le principal.
    Est ce qu’elles respectent leur repos, leur sommeil?
    Et oui, c’est la chose la plus naturelle et essentielle que l’on oublie tout le temps mais qui permet littéralement de redonner la forme et une santé de fer! C’est de ce coucher avant 22h et de faire des siestes.
    Si simple, mais essayez et vous verrez
    Cordialement
    Alex

  2. Bonjour à vous,
    J’ai terriblement mal au dos, je suis allée consulter un acupuncteur ce soir et il m’a demandé si j’avais eu des contrariétés ces derniers jours ; réponse positive et là, les larmes sont sorties….
    Suite à la disparition de ma meilleure amie il y a 2 ans, il apparaîtrait que je ne suis pas encore passé à l’acceptation et ce blocage dorsal viendrait de là. Mais il n’y a pas que cela, des petits soucis familiaux, de santé dans mon entourage très proche…
    L’expression de l’acupuncteur : vous en avez plein le dos… ce doit être ça.
    En attendant je souffre, j’ai mal et c’est très fatiguant.
    Prochain RDV semaine prochaine et là j’espère que l’on avancera bien…
    Merci d’avoir pris le temps de me lire
    Alix

    • Bonjour Alix,
      Je tarde un peu à vous répondre, du coup j’espère que vous avez réussi à décoder et à guérir votre mal de dos ! Merci pour votre témoignage, j’espère que l’article vous aura aidé.
      Vous pouvez aussi utiliser mon guide (voir dans la marge) « Maux et maladies, les comprendre pour guérir ».
      Bien amicalement,
      Patricia

  3. Ping : La magnétothérapie

  4. Ping : Lumbago, vertèbres lombaires et sacrées

  5. Ping : Les vertèbres dorsales

  6. Ping : Dix conseils pour venir à bout de votre mal de dos !

  7. Pour le mal de dos, il y a également un autre phénomène : le manque d’exercice physique, le manque d’habitudes à l’effort quotidien. Nombreuses sont les personnes dont les muscles du dos, sensés soutenir la colonne vertébrale, sont faibles : nous sommes, pour beaucoup, assis toute la journée, nous marchons peu etc… et dès 30 ans nous avons mal au dos… car plus rien ne soutiens le corps.

  8. Tu as raison jean-Yves, il s’agit bien de langage du corps, et on a plutôt intérêt à écouter pour vivre en bonne santé, parce que le corps lui, ne cessera pas de se manifester bruyamment, s’il n’est pas compris.
    Merci de ton intérêt

  9. J’aime beaucoup ton article, car il me rappelle ce que j’apprenais en synergologie (étude du langage du corps)

    Le mal de dos peut également provenir de mauvaises positions assises pendant des années !

  10. Merci pour ton article je suis completement d’accord avec toi j’en ai souvent pleins le dos car j’ai 2 occupations celle alimentaire et celle qui me passionne! pas tjs evident de jongler entre les deux mais je vis suivre tes conseils et prendre les fleurs de bach que j adore. je te suis aussi sur twitter. a bientot alex

    • Merci Alexandra,
      Peut-être que tu peux faire de ta passion ton gagne pain. J’ai vu ce que tu fais, c’est magnifique. Si faire de ta passion ton métier devient ton objectif, il y a fort à parier que des idées et des opportunités se présenteront. Tout est possible… J’ai déjà pu le vérifier pour moi de nombreuses fois.
      Merci encore pour ton soutien et ton témoignage.

  11. Bonjour Patricia,

    Ah le mal de dos, je me souviens avoir été prise d’une crise juste au moment où je montais la passerelle de l’avion. Plutôt dur de monter l’excalier alors que j’étais pliée à 90°. Et réellement j’en avais plein le dos car j’étais sans arrêt à courir par monts et pas vaux. Depuis, je fais ma méditation de l’enracinement et je n’ai plus jamais eu de maux de dos (alors que j’ai vraiment souffert pendant 3 ans). Inutile de dire aussi, que j’ai adopté une vie plus calme et avec moins de stress.
    Ma kinési qui était un supporter de ces méthodes de méditation m’a encouragée à l’époque à continuer ce que je fais régulièrement depuis lors. J’aime bien aussi l’idée des rebouteux qui avaient pignon sur rue autrefois et dont on se moque souvent aujourd’hui.

    Amicalement

    • Merci Sylviane d’illustrer mon propos par ton exemple personnel. Tu as su écouté l’alerte que ton corps t’a envoyé pour revoir ta façon de vivre, et t’accorder des moments de pauses et de retrouvailles avec toi même par la méditation. Tu as répondu à tes besoins, ainsi ton dos, n’a plus eu besoin de se manifester. C’est la preuve par l’expérience.
      Bien amicalement,
      Patricia

  12. J’adore cette lecture ! Elle devrait tellement « parler » aux personnes qui souffrent du mal de dos ! Il y a toutes sortes de moyens pour le soigner, certes, mais on éviterait bien des questionnements stériles si on se posait d’abord les bonnes questions !
    Bravo, Patricia, pour ce très bel et très juste article !

  13. Le mal de dos, surtout des lombaires peut provenir de problèmes de ventre…les viscères se rattachant aux vertèbres.
    Karine

    • Bonjour Karine,
      Tu veux parler de ce que l’on appelle des brides probablement, qui surviennent parfois après une intervention chirurgicale. Mais ça n’est surement pas pour rien qu’elle viennent s’accrocher sur le dos. Dans un prochain article, je détaillerais les émotions en rapport avec les vertèbres lombaires.
      Bien cordialement,
      Patricia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *